Bien-être

Conseils sur le lavage des culottes menstruelles

Susxgoegwp5amne2whjw

Une culotte menstruelle est une protection qui n’est utilisable que pendant la période de menstruations de la femme. Elle est réutilisable autant de fois que possible, peu importe votre flux. Cependant, pour lui assurer longévité et durabilité, il faut savoir en prendre soin. Différente d’une culotte ordinaire, la culotte menstruelle requiert un soin important et des gestes adéquats. Pas de soucis à vous faire, son entretien est facile et rapide. Nous vous présentons les trois étapes à suivre pour laver vos culottes menstruelles.

Première étape : le prélavage

Après l’achat de votre culotte menstruelle, il est conseillé d’effectuer un prélavage avant de la porter. Vous vous demandez sûrement, pourquoi prélaver avant de l’utiliser alors qu’elle est neuve ! La réponse est simple, bien que votre culotte n’ait jamais servi, elle a tout de même subi des manipulations. Il est alors important de la prélaver. Cette action va permettre d’actionner sa fonction d’absorption. Pour prélaver votre culotte menstruelle, il vous suffit de la laisser tremper pendant 3 heures environ. Toujours utiliser une eau tiède lorsque vous voulez prélaver votre sous-vêtement. L’eau froide est vivement déconseillée. Il est possible de faire un prélavage à la machine à laver.

Le prélavage intervient également lorsque vous avez déjà eu à utiliser votre culotte menstruelle. À ce moment, il vous suffit de tremper la culotte pendant 15 minutes dans une bassine d’eau froide ou dans un lavabo. Ensuite, massez délicatement la culotte pour extirper le sang. Répétez cette action 2 ou 3 fois en changeant l’eau. Vous ne vous arrêtez que lorsque l’eau est claire. 

Si vous n’avez pas de temps pour rincer votre culotte menstruelle après l’utilisation, pas de souci. Il est possible de le faire quelques heures plus tard, mais à une condition ! Garder votre dessous de règles dans une pochette imperméable. Il faut noter que le prélavage ne s’applique pas uniquement aux culottes menstruelles. Vous pouvez le faire pour vos sous-vêtements et vêtements nouvellement achetés.

Deuxième étape : le lavage

Il s’agit ici de l’étape qui consiste à faire laver votre culotte menstruelle. Pour cela, deux options s’offrent à vous : le lavage à la main ou à la machine. Vous choisirez donc la méthode qui vous convient. 

  • Le lavage à la main : pour laver votre culotte menstruelle à la main, vous devez avoir un savon, qu’il soit détergent ou en morceau. Assurez-vous qu’il ne soit pas nocif pour votre sous-vêtement. Mouillez votre culotte à l’eau tiède, et frottez ensuite le savon au-dessus s’il s’agit d’un savon en morceau. S’il s’agit du détergent, trempez la culotte menstruelle, puis frottez-la avec précaution en insistant davantage sur la zone d’absorption. Rincez à l’eau tiède et le tour est joué.
  • Le lavage à la machine : si vous optez pour un lavage à la machine, faites un cycle délicat. Il faut savoir qu’avant d’introduire votre culotte de règles à la machine, il faut la mettre dans un filet. Ceci permet de préserver les fibres comme le coton biologique, la dentelle ou la tulle. Nous vous déconseillons de mettre de l’adoucissant, du blanchissant ou encore du détachant industriel. À la place, ajoutez-y du vinaigre blanc, et mettez en marche la machine sur 30° (ne pas dépasser cette température).

Si vous n’avez pas prévu de laver votre culotte menstruelle directement après l’avoir utilisée, il vous suffira de la rincer à l’eau claire. Ensuite, vous devrez la faire sécher et la mettre dans le panier à linge sale. Ainsi, vous pourrez laver votre dessous lorsque vous aurez du temps. Il ne se dégradera pas, un bon point.

Pensez également à utiliser la machine à laver au moins une fois par cycle, pour que votre culotte menstruelle soit lavée en profondeur. Un lavage à froid ou à 30° est recommandé. Toutefois, certaines machines à laver ne permettent pas un lavage à cette température. Dans ce cas, vous pouvez opter pour 40°, c’est le maximum.

Troisième étape : le séchage

La meilleure technique de sécher votre culotte menstruelle est sur une corde à linge ou par séchage à plat. Oui, vous pourrez peut-être trouver cela embêtant, voire très lent, mais c’est l’idéal. Pour conserver la qualité de votre sous-vêtement et ne pas l’abîmer, il faudrait éviter le sèche-linge ou d’autres sources de chaleur. Vous pouvez poser votre culotte sur un étendoir, éloignée du chauffage ou de la cheminée, ensuite étaler totalement le sous-vêtement. Pour qu’il sèche bien, le mieux serait de ne pas le plier en deux et de bien laisser à découvert la zone absorbante.

Il faut compter un peu plus d’heures que d’habitude, lorsque vous séchez vos culottes menstruelles à l’air libre.

La lessive idéale pour sa culotte menstruelle

Vous savez déjà quelles sont les étapes à suivre pour entretenir votre culotte menstruelle. Cependant, savez-vous qu’une culotte menstruelle ne se lave pas avec tous types de lessive ? Eh bien, oui ! Pour privilégier l’efficacité de vos culottes menstruelles, les lessives à base de savon noir par exemple doivent être évitées. Elles contiennent de la glycérine, un élément gras qui bouche les pores des fibres de la culotte, et ceci, lors d’une utilisation répétitive. Ce qui va causer des fuites lorsque vous allez la porter. 

Les lessives à éviter sont également les industrielles, car elles contiennent une quantité consistante d’éléments chimiques tels, les parfums, les conservateurs, etc. Ces ingrédients ne sont pas bons pour vos culottes et peuvent conduire à la destruction de votre flore vaginale. Il est donc utile de prêter attention aux différentes compositions de la lessive de votre culotte menstruelle lors de l’achat. Privilégiez les lessives moins grasses et un peu plus naturelles.

Les lessives adéquates pour vos culottes menstruelles sont : la lessive au lierre, la lessive aux cendres, la lessive au savon de Marseille contenant 70% d’huile végétale (donc moins de glycérine), etc. Utilisez les lessives contenant moins d’éléments chimiques, cela maintiendra votre flore vaginale en bon état ainsi que votre culotte de règles.

Pour prolonger la durée de vie de vos culottes menstruelles, il vous faut connaître certaines astuces, simples et efficaces :

  • Bien laver sa culotte de règles : le lavage est une recommandation à prendre en compte. C’est d’ailleurs important si vous souhaitez avoir des dessous propres et durables. Pour cela, vous pouvez soit les laver à la main, soit à la machine. Le lavage à la main est la meilleure méthode pour mieux conserver les fibres du tissu.
  • Éviter de faire sécher vos dessous menstruels à la machine, ce qui peut irriter les tissus et endommager vos culottes. Nous ne cesserons pas de vous conseiller le séchage à l’air libre, qui est la meilleure solution.
  • Penser à acheter plusieurs culottes menstruelles. Étant donné que vous les portez périodiquement, en avoir en quantité est un utile. Vous pourrez même faire des économies après avoir atteint un certain nombre.

Conclusion

Vous savez désormais comment prendre soin de vos culottes menstruelles : faire un prélavage, ensuite le lavage, et enfin le séchage. L’eau tiède assure un entretien adéquat et sur une durée d’environ 50 lavages. Toutefois, certains produits tels que les lessives industrielles non naturelles, lessives avec un fort taux de glycérine, le blanchissant industriel, l’eau de javel, détachant industriel, etc. sont à bannir. Cela vous aidera dans l’entretien de vos sous-vêtements menstruels. Tournez-vous plutôt vers des produits naturels. Faites des économies sur les tampons et serviettes et ayez un geste écologique, grâce aux culottes menstruelles.